Yellow Bridge Consulting

04
Juil

0

En juillet, développons notre adaptabilité #rendrepossible

En 2017, rendons possible ce qui ne semble pas l’être. Juillet est le mois de l’adaptabilité chez Yellow Bridge!

Qu’est-ce c’est qu’être adaptable?

Savoir s’adapter, c’est réussir à prendre en compte en permanence l’évolution du contexte, de l’environnement dans lequel on se trouve. C’est volontairement mettre en lien ses pratiques avec les circonstances et les interlocuteurs.

C’est aussi savoir prendre des décisions ou mettre en œuvre des actions en distinguant bien l’essentiel de l’accessoire, l’urgent de l’important. L’adaptabilité, c’est le contraire de la rigidité et de l’uniformité.

En juillet, développons notre capacité d’adaptation

Nous vivons dans un monde en pleine mouvance où les choses bougent sans cesse, à tous les niveaux et dans tous les pans de notre vie. Si l’on observe de plus près ce qui se passe dans nos entreprises et collectivités : réorganisations, décisions de la direction, départs ou licenciements, arrivées de nouveaux collaborateurs, variation des résultats, de l’activité… tout cela fait que notre contexte de travail évolue constamment.

Adaptabilité11
Le manager, au milieu de tout ça, se retrouve entre la Direction et son équipe de collaborateurs. Il semble donc impossible de rester figé et ne pas s’adapter, même si ce n’est pas toujours facile de garder le cap lorsque tout bouge autour de nous. Profitons des mois d’été pour prendre du recul sur nos pratiques. Après 6 mois d’activité souvent intense, le mois de juillet arrive pour nous permettre d’observer ce que l’on fait et ce que l’on devrait peut-être changer.

C’est donc le moment parfait pour… développer son adaptabilité.

Pourquoi est-ce important pour un manager de savoir s’adapter?

L’importance de développer son adaptabilité, c’est que le manager saura alors gérer son équipe de manière personnalisée.

Ce que l’on appelle communément le « management situationnel » – qui consiste à s’adapter au niveau de maturité collaborative des membres de son équipe – s’en trouvera facilité : chacun bénéficiera d’un contact personnalisé, plus directif pour les uns, plus collaboratif pour les autres…

adaptabilité10

Nous savons qu’utiliser le même style de management pour tout le monde revient à ne pas manager correctement au moins 75% de ses collaborateurs, c’est à dire à ne pas les encadrer de la bonne manière. Dès lors, adapter son management est essentiel pour le bon fonctionnement d’une équipe et l’atteinte de résultats.

En étant flexible, l’encadrant montre également une plus grande disponibilité vis-à-vis des membres de son équipe. En effet, il est plus à même de prendre en compte les demandes des uns et des autres, de gérer et valoriser les priorités et prendre des décisions rapides et efficaces.

Quels sont les risques pour un manager qui serait trop rigide ?

Imaginez une équipe dont le manager serait trop rigide, prendrait des décisions fermes qu’il ne modifierait sous aucun prétexte. Les certitudes ont du bon, et il faut en avoir pour avancer ; mais trop rigides, elles favorisent l’immobilisme et peuvent se révéler contre-productives.

adaptabilité8
De même, un encadrant trop rigide dans sa manière de gérer ses collaborateurs engendrera nécessairement des frustrations car certains se sentiront laissés pour compte : soit trop encadrés, ne laissant aucune autonomie ; soit pas assez suivis, laissant place à un laxisme évolutif. Les répercutions – non seulement sur les résultats mais aussi sur les relations – apparaitront tôt où tard. En effet, il est important d’avoir conscience que bien manager, c’est manager chaque personne de manière différente, en fonction de sa maturité collaborative.

Comment travailler son adaptabilité?

Pour travailler sa capacité d’adaptation, il faut impérativement faire preuve de discernement face aux différentes situations qui se présentent. Cela amènera nécessairement le manager à :

– savoir bien distinguer le prioritaire de l’accessoire ; l’urgent de l’important ;
– prendre ses décisions sur la base de critères clairement établis et en prenant en compte le contexte du moment

Dès lors, la rigidité n’a plus sa place. Et pour les personnalités les plus inflexibles, la remise en question semble de mise. En effet, il s’agira de faire l’effort de ne pas rester arcbouté sur des grands principes, ne pas imaginer les choses comme identiques, semblables, figées. Voire, improviser quand il le faut. Pour travailler son adaptabilité, il faut également garder en tête le sens des choses : une règle n’est jamais complètement absolue, c’est le sens qu’on lui donne qui est surtout important.
adaptabilité9

Retrouvez notre Interview du Mois

…et la suite?

Si vous souhaitez aller plus loin, en savoir plus, creuser comment vous pourriez véritablement changer dans votre contexte précis, avec quels moyens et de quelle manière, contactez-nous ! Ensemble nous pourrons définir ce que signifie, pour vous, « l’impossible » et vous conseiller un accompagnement personnalisé pour pouvoir tout simplement et véritablement le #rendrepossible en 2017.

En 2017, rendons possible ce qui ne semble pas l’être ! #rendrepossible

Vous souhaitez relire les articles précédents? cliquez sur optimisme, exigence, communication, affirmation, exemplarité ou négociation.

Nous contacter