Yellow Bridge Consulting

02
Mai

0

En mai, rendons possible l’exemplarité

En 2017, rendons possible ce qui ne semble pas l’être. Mai est le mois de l’exemplarité chez Yellow Bridge!

Qu’est-ce que l’exemplarité?

Etre exemplaire, c’est avoir la même exigence envers soi que celle que l’on a envers les autres. L’exemplarité a une énorme vertu : elle autorise à formuler des exigences de manière totalement légitime et non contestable.

En mai, développons notre exemplarité

Imaginez que vous arriviez dans une nouvelle entreprise. Au début, dans un nouveau contexte, il est tout à fait naturel d’observer comment font les personnes de ce nouvel entourage : comment elles se comportent, comment elles se parlent, comment elles s’organisent… puis on se met au diapason, on se cale sur ce que l’on voit.

Manager exemplaire 3
Respect des horaires, port de la tenue de sécurité, saluer les collègues le matin… si tout le monde le fait, nous allons automatiquement le faire aussi. A l’inverse, si certains codes ne sont pas respectés – ni par les collègues, ni par l’encadrement – nous allons fatalement prendre les mêmes « mauvaises » habitudes.

Le manager a dès lors un rôle essentiel dans le comportement de son équipe, dont les membres vont décoder les faits et gestes et se prendront – ou non – certaines libertés.

Pourquoi est-ce important pour un manager d’être exemplaire?

L’exemplarité du manager est une arme formidable pour lutter contre les attitudes inopportunes des collaborateurs. Oui, car un comportement exemplaire de la part du chef induit des comportements exemplaires chez ses collaborateurs – c’est aussi simple que ça. S’appliquer à soi-même ce que l’on demande aux autres, cela apporte non seulement du crédit à l’encadrant, mais cela rend également plus faciles les demandes que l’on va faire à ses collaborateurs, avec le niveau d’exigence que l’on va leur demander. Ces demandes apparaissent comme bien plus légitimes.
Manager exemplaire 2
L’exemplarité du manager va fortement contribuer à la mise en place d’un climat de travail serein, où les codes de travail en équipe sont clairement établis. Cela favorise in fine l’implication des collaborateurs et le respect des attendus en termes de comportements et de résultats.

Quels sont les risques pour un manager qui ne montrerait pas d’exemplarité ?

Vous est-il déjà arrivé que votre manager vous reproche d’être en retard aux réunions, alors que lui l’est systématiquement? Ou alors, qu’il vous fasse une réflexion sur l’utilisation de votre téléphone portable alors même que lui passe son temps à pianoter dessus ? Qu’avez-vous envie de faire dans ces moments là… peut-être ignorer les remarques de votre chef et continuer comme vous le faisiez ? Ou alors, modifier votre comportement mais être de plus en plus attentif aux incohérences du manager, qui finira par perdre tout son crédit ?

Un comportement non exemplaire favorise non seulement des prises de liberté inopportunes, mais en plus, cela va créer des brèches entre le manager et ses collaborateurs. Ceux-ci vont être amenés à contester beaucoup plus facilement les demandes, à les remettre en question. Le climat de travail pourrait rapidement chuter et l’autorité du manager être mise à mal.

En outre, en s’octroyant des attitudes qu’il n’autorise pas aux autres, un manager non exemplaire va automatiquement ‘’se placer au dessus’’ de ses collaborateurs, ce qui favorisera un sentiment d’iniquité, voire d’injustice. Sachant que ce sentiment de manque d’équité est toujours classé comme l’un des éléments indispensables à la motivation, nous pouvons bien imaginer que le niveau d’engagement des membres de l’équipe va subir une érosion, lente mais certaine.

Comment travailler l’exemplarité ?

exemplarité5
La première chose à faire est de lister les pièges les plus classiques en la matière, et de se demander « aujourd’hui, comment j’agis par rapport à cela ? ».

Les pièges classiques, ce sont toutes ces situations qui à première vue peuvent paraître anodines, sans conséquence, mais qui vont donner le tempo aux membres de l’équipe : retards au travail ou en réunion, pauses café ou déjeuner à rallonge, non-tenue des engagements ou des délais, non-application des consignes, des protocoles…

Sans oublier les privilèges que le manager s’octroie, par exemple sur les congés ou ces mêmes pauses café ou déjeuner…..

Lorsque vous aurez listé tous ces pièges qui parsèment votre quotidien, essayer d’imaginer quel est le jugement des autres sur vous, dans ces situations. Cela peut être un bon curseur d’alerte.

Ensuite, il faudra évidemment se fixer un haut niveau d’exigence envers soi-même. Si vous vous engagez dans un travail, soyez juste dans cet engagement, voire même un peu au dessus: cela ne pourra que surprendre positivement. Soyez vigilant sur des choses très simples, comme votre tenue vestimentaire, vos attitudes, la manière dont vous vous exprimez. Appliquez-vous les mêmes règles que celles que vous demandez à vos collaborateurs et illustrez vous-même au minimum ce que vous souhaitez qu’ils soient.
Manager exemplaire 1

Si vous venez en remplacement d’un précédent manager, plutôt de vous caler sur ce qu’il faisait, c’est le moment de changer ! Rattrapez ce qui n’allait pas, traitez rapidement ce qui était éventuellement resté en suspens…mettez en place votre propre management, mais toujours de manière exemplaire. (Quand on arrive, on a l’équipe dont on hérite, ensuite on a celle que l’on mérite !)

Evidemment, en tant que manager exemplaire, il est important de savoir mettre « la main à la pâte » lorsque cela s’avère nécessaire. Bien sûr vous montrez la voie, vous êtes celui (ou celle) qui « faites-faire ». Mais si dans certaines circonstances vous pouvez « travailler avec », bien loin de perdre votre crédit, vous serez d’autant plus respecté dans votre rôle de manager.

Lire notre Interview du mois

…et la suite?

Si vous souhaitez aller plus loin, en savoir plus, creuser comment vous pourriez véritablement changer dans votre contexte précis, avec quels moyens et de quelle manière, contactez-nous ! Ensemble nous pourrons définir ce que signifie, pour vous, « l’impossible » et vous conseiller un accompagnement personnalisé pour pouvoir tout simplement et véritablement le #rendrepossible en 2017.

En 2017, rendons possible ce qui ne semble pas l’être ! #rendrepossible

Si vous souhaitez relire les articles précédents, cliquez sur optimisme, exigence, communication ou affirmation.

Nous contacter