Yellow Bridge Consulting

04
Oct

0

En octobre, développons notre fiabilité! #rendrepossible

En 2017, rendons possible ce qui ne semble pas l’être. Octobre est le mois de la fiabilité chez Yellow Bridge!

Etre fiable, qu’est-ce que c’est ?

Etre fiable, c’est réussir à être cohérent et constant dans nos comportements, actions, décisions et engagements du quotidien, aussi bien en termes de contenu que de délai.

La fiabilité d’un manager se traduit généralement par une bonne organisation, aussi bien personnelle que de son équipe, qui ne laisse pas de place au flou ni aux situations ambigues.

Un encadrant fiable sait également faire preuve d’une vraie loyauté, aussi bien envers ses collaborateurs qu’envers sa hiérarchie. Cet aspect est une condition essentielle pour être respecté, aussi bien de ses équipes que de ses pairs et de ses N+.

En octobre, augmentons notre degré de fiabilité!

Le mois dernier, nous parlions de courage…le courage de mettre en œuvre de nouvelles choses, de prendre de nouvelles décisions, d’adopter de nouveaux comportements.

Ceci étant fait, il faut pouvoir tenir ces engagements sur la durée : faire preuve de cohérence entre ce que l’on a annoncé et ce que l’on fait réellement. Et ce n’est pas toujours facile ! On a tendance à vite reprendre nos vieilles habitudes, à retourner dans notre zone de confort, même si on sait pertinemment que ce n’est pas le meilleur endroit. Ce mois-ci, nous vous invitons à faire votre auto-diagnostic : observez votre propre comportement au quotidien, afin de vous assurer que … vous êtes bien un manager fiable ! Cet article vous aidera à identifier certains points.
fiabilite2

Pourquoi est-ce important pour un manager de faire preuve de fiabilité ?

Tout d’abord, avec un manager fiable, les collaborateurs disposent de repères clairs sur la manière de fonctionner de leur équipe : les règles sont établies et connues de tous. Ils se sentent ainsi plus sécurisés dans leurs propres actions et décisions du quotidien, et donc, plus sereins.

fiabilite4
Au niveau relationnel, un manager fiable indique implicitement aux collaborateurs qu’ils peuvent le solliciter et compter sur lui : la fiabilité implique que le manager puisse reconnaitre l’impact de ses actions mais aussi ses erreurs. De plus, il fait ce qu’il dit aux autres de faire.

Ce comportement génère non seulement de la transparence au sein de l’équipe, nécessaire à maintenir la motivation des membres et à prévenir les conflits, mais aussi de la confiance, de la crédibilité et de l’exemplarité.

La bonne organisation de l’équipe permet à ses membres d’être réactifs face aux changements et d’anticiper les situations délicates qui pourraient apparaître. Cela permet aussi aux collaborateurs de travailler dans un environnement cadré où les rôles et responsabilités de chacun sont clairement définis.

Quels sont les risques pour un manager qui ne serait pas assez fiable ?

Le manque de fiabilité du manager aura pour première conséquence de remettre en question sa propre légitimité. En effet, un chef qui ne fait pas ce qu’il a annoncé, ou qui ne respecte pas ce qu’il a demandé aux autres, aura des difficultés à imposer légitimement des choses à son équipe. Par exemple, comment demander à mes collaborateurs d’être à l’heure à notre réunion hebdomadaire, alors que j’arrive systématiquement avec 10 minutes de retard ?

Ensuite, la communication au sein de l’équipe sera mise à mal : les collaborateurs hésiteront à solliciter leur chef par crainte de perdre leur temps ou d’être induits en erreur, voire d’être mal reçus lorsqu’ils formulent une demande. Ainsi, le risque d’erreur ou d’initiatives malheureuses se trouve accru, cette situation pouvant mener jusqu’à une rupture totale de la communication.

Enfin, la mauvaise organisation de l’équipe et le manque de fiabilité du manager vont nécessairement entraîner des dysfonctionnements (retards, erreurs…) et inévitablement générer des conflits entre les membres.

Comment travailler ce comportement et devenir plus fiable ?

La fiabilité est un comportement à la portée de tous. Il s’agit de placer une exigence au moins aussi élevée envers soi-même qu’envers les autres. Pour faire évoluer ce comportement, voici quelques pistes :

Tenir ses promesses.

Faites ce que vous dites et faites-en autant que nécessaire. Les promesses, une fois que vous les prononcez à voix haute, prennent la valeur de pacte que vous faites avec l’univers ! Si une promesse n’est pas menée à sa conclusion, l’autre partie pourrait avoir moins envie de vous demander quoi que ce soit à l’avenir. Vous perdriez votre crédibilité, votre fiabilité et votre intégrité à chaque occasion manquée. Ainsi un manager qui souhaiterait augmenter son degré de fiabilité devra tout d’abord s’astreindre à faire ce qui a été dit, et toujours tenir ses promesses et engagements.
fiabilite1

Constance et cohérence

La cohérence s’illustre dans les actions, qui suivent toujours la même logique, et la constance dans notre comportement. Un manager devra chercher à bien rester dans le cadre établi (par exemple, les règles de fonctionnement de l’équipe) mais aussi constant dans son comportement. En effet, imaginez que votre chef soit lunatique : il devient dès lors compliqué de développer une relation de confiance avec lui ! Un encadrant qui veut faire preuve de fiabilité devra donc impérativement bannir les changements d’humeur et rassurer ses collaborateurs par une stabilité émotionnelle sans faille.

Etre loyal

fiabilite3
Un autre indicateur de fiabilité est, pour un encadrant, de faire preuve d’une totale loyauté envers sa hiérarchie, c’est-à-dire d’afficher une réelle solidarité managériale vis à vis de ses pairs. Cela signifie, stop aux critiques envers vos propres chefs face à votre équipe !

Pour conserver une posture de manager fiable, il convient de se représenter la ligne managériale de l’entreprise comme une colonne vertébrale. Vous en faites partie, il vous faudra donc rester solidaire.

Parfaire son organisation

Enfin, la fiabilité se traduit bien souvent, comme nous l’avons vu plus haut, par un souci d’organisation. Un manager organisé qui maîtrise son temps et ne subit pas la pression du quotidien aura d’une part plus de facilité à honorer ses engagements, mais sera aussi plus à même de répondre aux sollicitations de l’équipe. Une organisation optimale, cela s’apprend ! Cela passe entre autre par la mise en place de nouvelles routines, comme par se fixer des échéances, établir un prévisionnel, planifier et inscrire dans son agenda les rencontres collectives et individuelles à venir…

Lire notre interview du mois #rendrepossible la fiabilité

…et la suite?

Si vous souhaitez aller plus loin, en savoir plus, découvrir comment vous pourriez véritablement changer dans votre contexte précis, avec quels moyens et de quelle manière, contactez-nous ! Ensemble nous pourrons définir ce que signifie, pour vous, « l’impossible » et vous conseiller un accompagnement personnalisé pour pouvoir tout simplement et véritablement le #rendrepossible en 2017.

En 2017, rendons possible ce qui ne semble pas l’être ! #rendrepossible

Vous souhaitez relire les articles précédents? cliquez sur optimisme, exigence, communication, affirmation, exemplarité, négociation, adaptabilité ou courage.

Nous contacter